Les Années Zaïre Lyrics

YEKIMA DE BEL ART Feat MOBUTU Congo RDC | afrobeat, Rumba

Les Années Zaïre Lyrics


On entend une foule qui entonne des éloges pour Mobutu, 
Mobutu qui parle et sa femme qui réagit…

Les années Zaïre ne sont pas toutes des années à haïr
Petite page d’histoire pour les plus jeunes nés ici ou nés ailleurs
Et petite piqûre de rappel pour les nostalgiques les nés Z
Du Congo Belge à la RDC d’aujourd’hui
Les noms avaient changé avec chaque régime politique
Zaïre est l’un d’eux et ainsi rebaptisé sous la Deuxième République
Par un Chef d’Etat ayant arraché le pouvoir par coup d’Etat
Il s’appelait Mobutu et pendant quelques 32 ans il a régné en roi

Tata bo
(Moko)
Mama bo
(Moko)
Ekolo bo
(Moko eeeeh)
[Yekima]
Coiffé d’une toque en peau de Léopard
Il corrigeait sa vue par des verres
Costaud dans un costard bacost
Toute une doctrine vestimentaire
Une gestualité charismatique d’un homme qu’à la fois on adule et on craint
Une canne décorativement sculptée était le prolongement de ses mains
Avec sa voix imposante, chaque mot
Il disait avec une gravité appuyée
[Mobutu: Lisanga moko]
Le Maréchal l’aigle de Kawele
D’un tas de surnoms il aimait s’affubler
Et quand son effigie sortait dans les nuages le soir avant le journal télé
C’était le dieu du Zaïre dans sa quête d’éternit

[LOUANGE]
Djalelo eh eh eh eh Elombe Mobutu

C’est vrai que les années Zaïre c’est aussi celles des Djalelo
Danses chants discours Kelelo Mulolo
On dirait juste le corbeau et le renard de La Fontaine mais réglé sur tempo
Chansons laudatives
Tout un culte au roi ne le gavant que des flatteries
D’ailleurs cela est toujours d’actualité et c’est bien loin d’être par ici fini
Entre zèle perdu et remords de la dictature,
L’ex-Zaïrois garde d’hier des images parfois belles parfois dures
Entre ceux-ci qui sont dans l’idée que le pays se portait mieux hier alors Zaïre
Et ceux-là qui sont dessaisis du désir amnésique d’oublier que parfois Zaïre rimait avec martyrs

 (Je demande à la commission Tshisekedi: Et je le vois tout simplement...)
Mais les années Zaïre ne sont pas toutes des années à haïr
Et revisiter ces années-là c’est aussi remuer de bien vieux souvenirs
Des souvenirs de Zaïre monnaie 1 Zaïre pour 100 Makuta
1 Likuta pour 100 Sengi
De MPR-Parti Etat ou de Mwan'a Mboka Buka Lokuta [Mokumbusu]
Des souvenirs de quand on lisait Kouakou, Calao
Zamenga pour leur français aisé et net
Où les revues Junior à 10 Zaïre vendues à la sauvette
Tu n’as pas vécu au Zaïre si tu n’as pas connu Maître Bebin
Un film d’Art Martial Zaïrois
L’un de premiers films d’action africains
Bako, Mmimi Orange, Very Good
Mirinda (Boissons sucrées)
Le salut au drapeau à l’école
Les citoyens maîtres
Le travail manuel
Les Gratana à la récré
Le Mwambe à la foire
Les garde-civiles, Les FAZ, Les hiboux, Les Mouvanciers
Il y avait le théâtre de chez nous
Les sketches de Mangobo
La valise en carton avec Linda de Suza
Georges et Maguy Kimbo
X-Or ou Dona Beija
Il y avait aussi des publicités si belles et classes où des mamans s’habillaient en CPA WAX
Ou Tonton Skol Tembe Nye avec l’orchestre Mbelekete Jazz (Son du fil de la guitare qui saute)
Franco Lumabo
Le ndombolo le Zaiko Langalanga
La danse Kwasa-Kwasa
Après une bonne bière Regla

Musique Kwasa-Kwasa : un homme qui crie pesa nga moprima
C’était l’époque des écrans noir et blanc
Des cassettes qu’on rembobinait au stylo
La chaleur des Fula-fula
Trazam avec le contrôle des Ngando
La pub d’Axa na lipa
Sans doute ces années-là c’était pas moins beau
Dire que le Stade des martyrs
Réponse: date du Zaïre
Le palais du peuple
Réponse : date du Zaïre
Le Pont Maréchal
Réponse : date du Zaïre
Le barrage d’Inga
Réponse : date du Zaïre
Le Stade Tata Raphaël
Réponse: date du Zaïre
Il accueillit le grand combat de boxe de tout le temps Foreman et Ali
Mobutu: Tout comme le soleil
Yekima: se levait avec éclat chaque matin
Yekima: Et se couchait
Mobutu: le soir aux horizons du grand et majestueux fleuve Zaïre
Tout comme toute histoire a une fin

Leave a Comment