BAMBA AMI SARAH - Papo Lyrics | Afrika Lyrics (Musique, Paroles et traductions)

Papo

BAMBA AMI SARAH Côte d'Ivoire | Afropop, Pop

Paroles de Papo

Bamba Ami Sarah
Souleymane Kamagaté, les trois 3 cerveaux
Mon bébé Laila

Bébé je t’aime, c'est dans ta bouche
Je ferais de toi ma femme, c'est dans bouche eh
Tu me racontes des bobards, avec ta bouche la
Bébé depuis ça n'avance pas
Je ne vois rien qui bouge  eh

Eh papo,  tu ne faire que me mentir
Tu m'arrêtes tes papo
Depuis là moi je n'ai rien vu (moi je n’ai rien vu)
Eh papo, tout ce que tu me dis
Tu m'arrêtes  tespapos
Depuis la moi je n’ai rien vu de concret eehh
Quand tu as besoin de moi je suis là
Mais quand j'ai besoin de toi
Aie bébé tu n'es pas là

Bébé arrête de me faire des promesses
Que tu ne peux pas tenir
C'est sa qui nous met dans des problèmes
Tu ne sais pas me chérir
Je tais dit que j’ai pas besoin de grand-chose
Pour être la femme la plus heureuse du monde
Ton respect, ton amour, ta présence,
L'honnêteté moi c'est tout ce que je demande
Doudou chéri oh
Faut arrêter de me vendre des illusions
Parce que si je m'énerve c'est gâté
Sapeur-pompier va nous séparer

Bébé je t’aime, c'est dans ta bouche
Je ferais de toi ma femme, c'est dans bouche eh
Tu me racontes des bobards, avec ta bouche la
Bébé depuis ça n'avance pas
Je ne vois rien qui bouge  eh

Eh papo,  tu ne faire que me mentir
Tu m'arrêtes tes papo
Depuis là moi je n'ai rien vu (moi je n’ai rien vu)
Eh papo tout ce que tu me dis
Tu m'arrêtes tes papos
Depuis la moi je n’ai rien vu de concret eehh
Quand tu as besoin de moi je suis là
Mais quand j'ai besoin de toi
Aie bébé tu n'es pas là

Tu es toujours avec tes amis
Ils sont en compagnie de leur femme
Toi tu me laisse à la maison
Dis-moi  tu me caches ou bien tu me fuis
Tu souffre pour déverrouiller ton phone
Pour toi là c'est plus schéma c'est labyrinthe

Eh papo,  tu ne faire que me mentir
Tu m'arrêtes tes papo
Depuis là moi je n'ai rien vu (moi je n’ai rien vu)
Eh papo, tout ce que tu me dis
Tu m'arrêtes  tes papos
Depuis la moi je n’ai rien vu de concret eehh

 

 

Laisser un commentaire